ESPRIT NATURE

La sauvegarde de notre monde humain n'est nulle part ailleurs que dans le coeur humain, la pensée humaine, la responsabilité humaine.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 A Y U R V E D A & Y O G A

Aller en bas 
AuteurMessage
chrisyinyang

avatar

Nombre de messages : 63
Age : 38
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 18/02/2009

MessageSujet: A Y U R V E D A & Y O G A   Lun 23 Fév - 13:42

L'art de prendre soin de soi

[img][/img]


INTRODUCTION

L'Âyurveda, ou science de la longue vie, est aujourd'hui le sujet phare de nombreuses revues. Des articles inondent actuellement les journaux et des ouvrages de vulgarisation, de portée variable, sont à disposition sur les rayonnages des libraires. Cette science médicale née en Inde suscitait déjà un intérêt mérité il y a plus de 3000 ans. A cette époque, celui-ci n'était pas apparu suite à un quelconque phénomène de propagation par le soin des médias, tel qu'on le vit en ce début de XXIe siècle, en Inde comme dans le reste du monde, mais répondait à une connaissance et à une sagesse ancestrales transmises de maître à disciple.
Plus qu'une médecine basée exclusivement sur la notion des équilibres et déséquilibres humoraux, il s'agit surtout d'un art de vivre au quotidien, d'une relation juste à la vie. Ainsi, l'Âyurveda insiste particulièrement sur l'adéquation et l'intégration de l'être humain à son environnement. Par conséquent, selon la conception médicale indienne, il est primordial de développer notre connaissance approfondie des liens existants entre les éléments, et en particulier les correspondances des cinq grands éléments (terre, eau, feu, air et éther) avec la constitution même de l'être humain.
Conceptions basées sur le rationalisme philosophique, les principes de l'ancienne doctrine médicale de l'Inde sont à la source de la pensée médicale universelle. L'Inde d'autrefois était pétrie d'interrogations et de réflexions philosohiques. Les médecins âyurvédiques n'échappaient pas au contexte dans lequel ils vivaient et ils cherchaient autant à développer spirituellement leurs partients qu'à soulager leur maladie. Encore à notre époque, ils élaborent non seulement un système de soin à la fois curatif et préventif, mais, en tant que possesseurs d'une connaissance philosophique basée sur les courants à visée spirituelle, ils prodiguent aussi une orientation du comportement psychologique, social et religieux de la personne humaine.
En outre, se souciant de l'harmonie du corps et de l'esprit, par la régulation des trois énergies primordiales (vata, pitta, kapha), l'Âyurveda s'est toujours pratiqué et transmis traditionnellement au sein de lignées familiales jusquà nos jours, même si depuis quelques décennies l'enseignement s'effectue également dans les collèges âyurvédiques.

LA CLE DE LA SANTE

Nous avons vu précédemment que l'Âyurveda considère la relation à l'environnement, tant physique que psychologique, comme la clé de la santé.
Alors que la plupart d'entre nous semblent connaître cette donnée évidente, comment se fait-il que nous tombions malade? La réponse de l'Âyurveda est la suivante: la vie est essentiellement relations et échanges avec notre environnement et ceux-ci s'effectuent par l'intermédiaire du corps (kâya), des sens (indriya), du mental (manas) et de l'Être (âtman). Ils peuvent être excessifs (ati) ou insuffisants (hina), ou encore ne pas correspondre (mithya) à notre nature intrinsèque (svabhâva) dont le tempérament (prakriti) est une des composantes majeures. Quand la relation est juste (samyak) l'équilibre est maintenu, mais quand celle-ci est faussée (mithya), apparaît la maladie.
Au vu de ce qui précède on comprend aisément que la réharmonisation doit être quotidienne, passant par une vigilance de tous les instants.
Dans ce processus, d'aucuns peuvent être arrêtés par quelques difficultés d'ordre intérieur ou se focaliser sur les symptômes. Ces derniers apparaîtront alors sous forme de maladie. Dans les deux cas de figure les médecins âyurvédiques s'adressent à la fois à l'être terrestre et à celui spirituel, nous enjoignant de les harmoniser.


http://www.ecobiologie.ch/samgati/articles.php?lng=fr&pg=164
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.netlog.com/yinyangchris
 
A Y U R V E D A & Y O G A
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ESPRIT NATURE :: MEDECINES NATURELLES-
Sauter vers: